Blogue
En traite robotisée, les stratégies sont souvent axées sur la quantité de moulée offerte

Chelsea Gordon, M.Sc., Directrice service technique Ruminant, Trouw Nutrition Canada – Ontario

Les stratégies alimentaires utilisées avec un système de traite robotisée sont souvent axées sur la quantité de moulée robot servie, les éléments nutritifs dans la mangeoire (RPM – Ration partiellement mélangée) et l’effet des visites au robot. Trop souvent, nous oublions la motivation de la vache à aller se faire traire.

Plusieurs facteurs influencent les visites de la vache au robot (Figure 1). Si l’on se concentre sur la motivation, l’alimentation joue un rôle sur :

  • la satiété (sensation de faim);
  • la préférence pour visiter le robot;
  • la production de lait.

Figure 1 – Facteurs affectant le nombre de traites

Figure 1

Nous remarquons souvent que la satiété de la vache selon la RPM a un effet sur son envie de visiter le robot et, par conséquent, sur sa capacité à consommer la moulée robot. (Figure 2).

Figure 2 – Facteurs affectant la quantité de MOULÉE ROBOT consommée par jour

Figure 2

L’appétence de la moulée robot est influencée par sa texture et les ingrédients qui la composent. Les fermes ayant utilisé des produits moulus dans leur robot ont tendance à revenir à la moulée en cube fabriquée en usine par la suite (Salfer et Endres, 2016). Rodenburg et Wheeler (2002) ont observé que des moulées ayant peu de poussières entraînent une hausse des visites volontaires et une augmentation de la production de lait. Lorsqu’il y a trop de particules fines ou de particules de différentes grosseurs dans une moulée ou un produit texturé, il est difficile de calibrer les concentrés pour le robot.

La qualité de la moulée robot n’est pas seulement liée à la durabilité du cube. On donne souvent plus de concentrés aux vaches hautes productrices. Pour combler les besoins nutritionnels de ces hautes productrices, il faut utiliser une moulée puisqu’elles ont une densité nutritionnelle plus élevée que la RPM. En plus de favoriser le rendement et la santé de ces vaches, les moulées permettent d’améliorer le rendement financier du producteur.

De petites quantités de moulée robot de qualité peuvent être utilisées avec succès pour motiver les vaches à aller au robot. Ceci permet au Conseiller en Nutrition Laitière de fournir une ration à la mangeoire ayant une plus grande quantité d’éléments nutritifs, là le programme alimentaire est rentable.

Shur-Gain logo

La moulée robot pROBOTic 19 % de Shur-Gain est une bonne façon de favoriser cette approche.

  • Elle est formulée de façon à favoriser des rendements élevés en lait lorsqu’elle est utilisée avec une RPM formulée avec notre programme Newton.
  • À la ferme, il a été démontré que leur appétence encourage les visites au robot.
  • Leur qualité supérieure permet de diminuer la quantité offerte, ce qui présente un avantage économique.